Accueil


Accueil > Fédérations > Loire Atlantique (44) > Vers le large n°199

Vers le large n°199

Bulletin fédéral du CMR de Loire-Atlantique

jeudi 9 juillet 2015, par Gwenola Lemaire (CMR 44)

Editorial par Lætitia Guth

Et si on osait, joyeusement ?

Aujourd’hui, être « Créateurs d’une autre humanité, passeurs d’espérance  » : un simple slogan ? un pari fou ? une proposition impossible ? un appel indécent ?
C’est au congrès vécu àHazebrouck pendant le pont de l’Ascension que nous avons pu « peser  » ce que signifiait profondément cette double invitation àagir et àtémoigner.

Espérance…

On a parlé de crise, espérant que le monde d’avant reviendrait. En vérité, le monde est marqué par de profondes mutations qui bouleversent nos repères. Anne Soupa comme Pierre Mathiot [1] nous ont alertés : face àce long temps de chamboulements (dans la société comme dans l’Eglise), attention àne pas tomber dans le passéisme. Jetons nos lunettes du XXè siècle : ouvrons le regard ! Regardons les formidables opportunités que le monde nouveau nous apporte. Par exemple, le numérique ouvre de nouveaux horizons, facilite les échanges… L’aurions-nous seulement imaginé àla fin des années 1990 ?
Membres du CMR, mouvement d’éducation populaire, sans nier le présent cherchons plutôt àle comprendre ; et, sans prédire le futur, croyons en l’avenir et engageons des chemins de possibles… !

Une autre humanité…

Membres d’un mouvement d’action catholique, il nous faut :

  • permettre àl’AUTRE de vivre en « je  » et avoir le souci de rejoindre les « invisibles  » ;
  • « refuser l’impossible  » [2] : refuser une société qui crée du consumérisme, de la « pulsionnalité  » (recherche de jouissance d’objets et de plaisirs immédiats), et proposer au contraire une autre voie du bonheur…

Passeurs et créateurs …

Notre travail ? Dominique Collin nous invite àagir « comme Jésus, selon 3 verbes  » : 1. Faire naître / 2. Nourrir / 3. Prendre soin… Alors, concrètement, quelques pistes :

  • dans la société, diffuser l’optimisme autour de nous, sans farder la réalité mais en mettant en lumière les petites choses qui vont bien [3] – en quelque sorte, devenir des « révélateurs  » (au sens photographique du terme) ;
  • tenter quelques « chemins des possibles  » [4] pour aujourd’hui et pour demain ;
  • en tant que Chrétien, se ressourcer [5], témoigner de ce qui nous rend heureux et donne du sens ànotre vie, et oser dire la foi en Jésus qui nous anime…

Alors, en résumé, dès cet été, temps d’inspiration et de respiration, osons déjàtenter quelques-unes de ces pistes ! … et le tout dans la joie !
Voici dans quel état d’esprit, je rentre du Congrès, vivifiée ! Bel été àvous !

Notes

[1Anne Soupa, bibliste, Pierre Mathiot, directeur de l’institut d’études politiques de Lille, Dominique Collin, philosophe et théologien, ont témoigné àla table ronde du jeudi 14 mai 2015 (Congrès CMR àHazebrouck).

[2Selon Dominique Collin, philosophe et théologien, l’Évangile propose « Un possible impossible qui n’a pas encore été essayé  », qu’il nomme le « Royaume  ». L’Évangile est un « texte qui nous devance et nous excède, nous déloge de nos insignifiances, de nos principes, nos habitudes  ».

[3Pour commencer, quelques lectures inspirantes : « Les Petits Riens  », E.Brami et P.Bertrand ; « Le sel de la vie  », F.Héritier

[4Agir en Rural, N°101, mai-juin 2015 : « les chemins des possibles, propositions d’engagement  »

[5L’Évangile, « parole heureuse  » et « Parole d’encouragement  » selon Dominique Collin


Chrétiens dans le Monde Rural - 9 rue du Général LECLERC - 91230 MONTGERON - Tél : 01.69.73.25.25 - Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0