Accueil


Accueil > Fédérations > Aube (10) > Un réveillon solidaire

Un réveillon solidaire

mercredi 3 janvier 2018, par Mélanie Cacace

Le réveillon de la Saint-Sylvestre est pour beaucoup synonyme de cotillons, champagne, repas de fête, etc. Mais pour certains, qui n’ont pas leurs proches à leur côté ce soir-là ou n’ont pas les moyens de le fêter, la soirée du Nouvel An peut parfois s’avérer morose. Pour ces personnes, mais aussi pour toutes celles qui souhaitent faire des rencontres ou passer un décompte de minuit festif, des réveillons sont organisés dans l’est aubois.

Organisé auparavant dans le Briennois puis à Fouchères et à la maison Notre-Dame-en-l’Isle, à Troyes, le réveillon de la Saint-Sylvestre est organisé pour la septième fois à Dienville. Préparé par le CMR, aidés par le MRJC, ce réveillon solidaire a lieu au foyer rural, salle prêtée par la municipalité dans le cadre d’un partenariat, un chantier de quatorze jours se déroulant chaque année dans la commune.

Une soirée qui a accueilli, environ 80 personnes et qui voit son public évoluer au fur et à mesure des années :« C’est différent tous les ans, mais 50 % du public revient chaque année depuis quatre ou cinq ans  », indique Cécile Clairet-Lalouette, présidente du CMR de l’Aube.« Avant, j’avais le sentiment que c’était un public de plus de 60 ans, qui n’avait pas d’enfants dans le coin et qui recherchait la convivialité et la simplicité. Il y avait aussi des couples de Troyes qui payaient le repas à quelques personnes.  »

Néanmoins, la présidente remarque une particularité cette année :« Une personne sur trois sera un enfant. Cette année, nous touchons essentiellement des familles. Cela est lié à l’appauvrissement du territoire, c’est un secteur où il y a des difficultés. Certaines familles viennent de Troyes en covoiturage et nous accueillerons une famille de réfugiés albanais. »

Durant cette soirée, enfants et adultes ont pu se retrouver autour de jeux et, pour ceux qui le souhaitent, une messe a été célébrée dans la chapelle du Tertre.« Mais le réveillon n’est pas ouvert qu’aux catholiques. Seulement 25 % le sont », ajoute Cécile Clairet-Lalouette.« Il y a une belle mixité sociale et c’est le côté convivial qui l’emporte. L’ambiance que l’on vit en petit comité, nous le vivons à 80 ! »


Chrétiens dans le Monde Rural - 9 rue du Général LECLERC - 91230 MONTGERON - Tél : 01.69.73.25.25 - Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0