Accueil


Accueil > Actualités > Réponses des candidats à l’interpellation du CMR

Réponses des candidats à l’interpellation du CMR

mercredi 19 avril 2017, par Jennifer Gomes

En novembre dernier, au vu des élections à venir, nous proposions aux équipes CMR la démarche « Construisons ensemble l’expression du CMR » autour d’une grille de questions afin d’échanger sur les préoccupations et les espérances du rural.

Une forte mobilisation

En moins de deux mois, 106 équipes se sont mobilisées parmi lesquelles 35 fédérations, soit plus de mille participants.
Les nombreuses réponses ont permis de construire la prise de parole du CMR donnant lieu à la rédaction d’une lettre d’interpellation, adressée aux 11 candidat.e.s, le 20 mars 2017, pour la lire cliquez ICI.
Nous les avons interrogé.e.s sur le constat d’abandon et d’injustice en rural et leur avons demandé leurs propositions concrètes pour soutenir et développer les initiatives locales.

Les réponses à cette interpellation

Parmi les candidat.e.s, cinq d’entre eux nous ont confirmé la réception de la lettre d’interpellation.


- Nicolas Dupont Aignan a répondu à travers deux courriers, le premier dénonçant la progression de la pauvreté et l’importance de « l’éducation, la formation, l’emploi et la famille comme principaux leviers », lire ICI
Dans sa deuxième lettre, il nous fait parvenir sa lettre ouverte aux évêques de France, qu’il a adressé en novembre dernier, dans laquelle il abordait les sujets du vivre-ensemble, de l’égalité et de la justice. Pour consulter la lettre cliquez ICI

- Jean Lassalle a remercié le CMR pour sa contribution sur les problématiques spécifiques au monde rural. Il se dit « conscient de la gravité et de l’importance des questions soulevez » et précise que « le monde rural occupe une place prépondérante dans son projet » avec la prise « en compte de la disparition des services publics et de proximité, comme les problèmes qui en résultent. » Pour accéder au courrier cliquez ICI

- Emmanuel Macron a exprimé que « les objectifs visés par l’association CMR sont partagés : lutter contre les situations d’abandon et d’injustice ressenties au niveau local, faire progresser le vivre-ensemble, donner des signes d’espoirs à des territoires parfois délaissés. » Il ajoute à cela que « les territoires seront l’une des priorités de la présidence », s’il est élu. Pour lire la lettre cliquez ICI

- Deux candidats, quant à eux, ont accusé réception de la lettre d’interpellation, Benoît Hamon et Jacques Cheminade. Ce dernier a écrit qu’il regrettait de ne pouvoir « fournir une réponse personnalisée avant le scrutin décisif » mais espère « engager un dialogue avec (le CMR) dès que cela nous sera possible ». Accéder au courrier ICI

Une initiative relayée

Cette lettre d’interpellation a été relayée à la presse, à nos partenaires et à nos évêques référents.
D’ailleurs, un article a été publié sur le site du Journal La Croix , précisant que « Mille d’entre eux sont à l’origine de cette lettre sur ″les préoccupations″ mais aussi ″les espérances″ du rural. Car le CMR n’en doute pas : il y a aussi dans le monde rural ″des signes d’espoir et de progrès sur lesquels s’appuyer pour restaurer le sentiment d’appartenance, de justice et de solidarité, seul rempart véritable contre la montée du rejet de l’autre et de l’extrémisme″ ». Pour lire l’article cliquez ICI

Une interpellation à étendre localement

Enfin, nous encourageons les fédérations à se réapproprier cette lettre et à l’adapter à leur réalité locale afin d’interpeller les candidat.e.s aux élections législatives.


Chrétiens dans le Monde Rural - 9 rue du Général LECLERC - 91230 MONTGERON - Tél : 01.69.73.25.25 - Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0