Accueil


Accueil > Fédérations > Finistère (29) > Parents épanouis, enfants épanouis

CMR 29S

Parents épanouis, enfants épanouis

Les ateliers parentalité du CMR

vendredi 1er mai 2009

Il y a deux ans, des parents appartenant au mouvement Chrétiens dans le monde rural (ndlr : du Finistère) ont lancé des ateliers de formation sur la parentalité. Se basant sur la communication non-violente et sur la méthode d’Elaine Mazlich et d’Adèle Faber, ces rencontres suscitent beaucoup d’intérêt en Finistère. Fabienne Van Zuyjlen et Elisabeth Meil en expliquent le principe.

Il vaut mieux dire à un enfant « Une éraflure ça peut faire mal » plutôt que « Arrête de pleurer. c’est seulement une éraflure ». La manière dont on réagit face aux émotions ou aux inconduites de l’enfant peut avoir de grandes répercussions sur le climat existant dans une famille. Et c’est de ce principe que part la méthode créée dans les années 70 par les Américaines Elaine Mazlich et d’Adèle Faber. Une méthode reprise récemment par quelques membres finistériens du CMR.
« En 2005, lors du congrès national du CMR, nous avons fait la découverte de l’existence de ces ateliers sur la parentalité dans d’autres diocèses, se souvient Fabienne Van Zuyjlen, membre du mouvement. Nous avons alors décidé de faire de même et de proposer trois conférences sur les thèmes de “la parentalité”, de “la communication non-violente”, puis de la “transmission de valeurs”. »
C’est en janvier 2007 que des groupes de discussion ont vu le jour, d’abord à Pleyben et à Quimper, puis à Rosporden ou encore à Landivisiau. « Les groupes sont créés en fonction des demandes des parents ».

Devenir parent, cela s’apprend.

Alors, comment fonctionnent ces ateliers ? « Nous proposons deux types d’ateliers, à partir de deux ouvrages écrits par Elaine Mazlich et d’Adèle Faber, “Parents épanouis, enfants épanouis” (livre qui relate leur expérience acquise au cours des dix ans de participation au groupe de guidance parentale animé parle Dr Haim Ginott, psychologue pour enfants et père de la communication efficace) et de “Parler pour que les enfants écoutent et écouter pour que les enfants parlent”. Chaque participant possède un cahier personnel et nous suivons une méthode qui permet au groupe de s’organiser de façon autonome. Un cycle dure une année soit environ 7 rencontres, et chaque atelier comprend ... »

A suivre

P.-S.

Article paru dans Eglise en Finistère n°93 - 12 mars 2009


Chrétiens dans le Monde Rural - 9 rue du Général LECLERC - 91230 MONTGERON - Tél : 01.69.73.25.25 - Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0