Accueil


Accueil > Actualités > Merci Martin Bogner

Merci Martin Bogner

jeudi 21 mai 2015, par Jennifer Gomes

Hommage à Martin

Quand je suis arrivé au premier Conseil d’Administration du CMR, j’étais quand même impressionné devant les figures qui s’imposaient à moi…Il y a là des « vieux routiers » du mouvement qui ont de la bouteille et qui sont incollables sur tout. Il y a une aisance à parler, des certitudes dans les propos, un langage « codé »…C’est difficile de penser que l’on va pouvoir apporter quelque chose tant l’expérience d’un seul d’entre eux parait bien supérieure à ce que l’on pourrait apporter, fusse-t-il à plusieurs nouveaux… Et c’est sans compter les permanents nationaux !

Ce qui m’a frappé également, ce sont les accents divers autour de la table. C’est sûr, autour de la table les 4 coins de la France sont représentés.

C’est tout juste si je remarque Martin. Discret, sans jamais hausser le ton, ses interventions paraissent insignifiantes au regard des autres ténors. D’ailleurs, l’ai-je bien entendu en réunion durant ces 2 jours, ou le timbre alsacien de sa voix ne m’est-il pas parvenu dans les inter-réunions (pause et repas) et bien sûr pour la célébration du samedi soir ?

Martin aura été ainsi pour moi ; celui qui écoute, sourit, encourage, questionne sur le fond, pose un regard bienveillant, reprend la parole en cours de rencontre pour poser les choses ou les reposer, force à donner du sens, à se référer à nos valeurs CMR et à exprimer, avec nos mots, notre Foi hésitante…

En côtoyant Martin durant 4 années au CA, j’ai approché un veilleur-éveilleur et grâce à lui, j’ai découvert ce « qu’accompagner » voulait dire. Son action dans le mouvement nous a permis de réfléchir plus largement à la DRC et à l’Accompagnement. Encore Merci à toi Martin.

Jean-Jacques LUCAS

Ancien président du CMR

La chance de pouvoir dire « je »

OUI Martin « je » peux dire, sans hésiter un instant, que tu as été pour moi un compagnon de route merveilleux, attentionné, fidèle, sécurisant, réconfortant, apaisant, … dans le quotidien de ma responsabilité de secrétaire général.

« Je » garde de toi, ce bonjour appuyé chaque matin, avec les mots qu’il faut, sans trop en dire, adaptés aux circonstances du moment. « Je » garde de toi ton amitié fidèle et fraternelle… qui ne s’est pas arrêtée avec le « bail commun » à Montgeron. Ton compagnonnage, plein de délicatesse, m’a été précieux et tes paroles réconfortantes « A toi Robert j’apporte mon soutien et mes encouragements afin que tu gardes le moral et la volonté de te battre contre le mal. L’annonce de tes soucis de santé m’a affecté. Je prie le Seigneur de te donner sa force et qu’il t’accompagne sur ce chemin de croix » (Message de Martin janvier 2014)

« Je » garde de toi, comme cela a été rappelé lors de la célébration d’A Dieu, tes profondes racines humaines et spirituelles, ancrées dans ton attache au monde rural et agricole et dans ta vocation de prêtre.

La chance de pouvoir dire « nous » :
« Nous » gardons de toi, ton appui discret et efficace pour une vie d’équipe harmonieuse et constructive, tes apports mesurés et fondés lors des cogitations en CA, ainsi que ton rôle de facilitateur pour des prises de décision cohérentes avec la mission fondamentale du mouvement.

« Nous » gardons de toi ton investissement pour mener à bien tout le travail de réécriture de la DRC et ses outils complémentaires sur l’accompagnement. « Nous » gardons de toi ton souci et ton combat, pour la place des laïcs dans notre Eglise, pour l’engagement de femmes et d’hommes dans la cité. Oui notre monde en à besoin.

La chance de pouvoir dire en qui nous croyons :
Martin tu m’as aidé, tu nous as aidé, a revisiter tout particulièrement « la place du serviteur » au cœur de l’Evangile et de la vie. Car nous avons pu découvrir au gré de nos compagnonnages, combien « cette figure du serviteur » a guidé tous tes engagements et les nourris. « De mon coté il m’arrive aussi de porter lourd. Mais également des avancées et des éléments positifs. Je suis heureux de servir au quotidien des morceaux d’Eglise et de société » (Message de Martin Janvier 2015)


La chance de pouvoir dire pourquoi nous agissons :

Avec toi Martin à nos côtés, le mouvement a été conforté pour « semer la joie de l’Evangile » (prendre sa part) dans nos actions humaines, individuelles et collectives. Je ne peux conclure sans te donner encore la parole « L’année 2015 nous prépare de nouvelles aventures ( !). Avec la force de l’Esprit Saint nous allons faire avancer un monde plus humain » (Message de Janvier 2015)

Merci Martin pour ce que tu as été avec moi, avec nous. Je sais, nous savons que tu n’abandonnes pas le combat … mais que tu y participes autrement.

Robert PONCHON
Ancien secrétaire général


Chrétiens dans le Monde Rural - 9 rue du Général LECLERC - 91230 MONTGERON - Tél : 01.69.73.25.25 - Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0