Accueil


Accueil > Actualités > Inventer de nouvelles formes de faire mouvement

Extrait des orientations 2010-2020

Inventer de nouvelles formes de faire mouvement

Orientation 3

samedi 15 mai 2010, par Cyril MARTIN

Miser sur la vie d’équipe

La vie en équipe permet de se former, de prendre du recul, d’analyser l’évènement, de trouver cohérence et unité dans toutes les dimensions de sa vie.

En cela, l’équipe reste un lieu de référence pour les membres du CMR, le lieu où faire vivre nos fondements et mettre en œuvre nos priorités :
- prendre en compte chaque personne pour mieux vivre ensemble, en tenant compte des besoins et des parcours différents des membres des équipes.
- être acteur de sa vie en vue d’impulser une transformation sociale,
- rechercher dans le dialogue et la confiance, la cohérence entre « ce que je crois » et « les actes que je pose », de passer du « je » au « nous »,
- nous mettre à l’écoute de Jésus-Christ, de la Parole de Dieu,
- expérimenter un partage de vie et de foi, une spiritualité de l’incarnation,
- nous impliquer localement dans notre lieu de vie en rural, l’Eglise en rural, en lien avec les enjeux internationaux.
- permettre à chacun de vivre une expérience spirituelle, de rencontrer le Christ par une double démarche d’intériorité et d’ouverture aux autres

On ne fait pas équipe tout seul, il est nécessaire d’être relié aussi bien du point de vue de l’Eglise que du point de vue de l’éducation populaire.

Ainsi avec d’autres, nous pouvons évangéliser, témoigner « d’un trésor à partager » :
- en rejoignant les gens là où ils en sont, en partageant leur vie, leurs combats, pour participer à la création du monde de justice, de paix et d’amour proposé par Jésus-Christ. Témoigner que, pour les chrétiens, c’est Jésus-Christ qui se révèle dans leurs frères et particulièrement les plus petit ;
- en agissant avec d’autres dans des collectifs ou des réseaux pour être témoins de notre foi au Christ et faire advenir un monde de justice et de paix chez nous, mais aussi dans les pays du sud émergents et moins favorisés.

MOYENS / ACTIONS

Dynamiser la vie d’équipe

Dynamiser la vie d’équipe, c’est offrir de nouvelles perspectives aux membres des équipes. Nous proposons pour cela de :
- développer de nouvelles activités, innover dans la fondation d’équipe avec de nouvelles façons de « faire équipe » ;
- veiller à ce que chaque équipe soit accompagnée et donc promouvoir la fonction d’accompagnateur par la formation, en lien avec les communautés locales et, le cas échéant, avec d’autres mouvements. Veiller également à ce qu’existe une coordination fédérale ;
- établir des passerelles entre les équipes de base et le national, en passant par les fédérations, l’inter-département, la région, afin de partager les initiatives, élaborer une parole et faire mouvement.

Mettre en place de nouveaux modes de pilotage du mouvement pour développer le sentiment d’appartenance au mouvement

Il s’agit de renforcer les liens entre fédérations ou régions et CMR national, entre fédérations et équipes de base, particulièrement par la visite des équipes.

Piloter, cela signifie aussi adopter une politique financière réaliste, adaptée à nos projets, s’appuyant sur les cotisations, signes concrets et matériels de l’adhésion au mouvement.

Nous voulons valoriser le travail des salariés et bénévoles, en encourageant les bilans de compétences, la validation des acquis, en tenant compte du temps passé par les bénévoles dans les bilans financiers et les dossiers de valorisation des activités du mouvement.

Enfin, pour l’accompagnement des équipes et des fédérations, et le lien à l’Eglise, nous favoriserons la création d’équipes d’aumônerie diversifiées (EAD), sans attendre que toutes les vocations (prêtre, diacre, religieux ou religieuse) y soient représentées.

Mutualiser et fédérer

Le mouvement est créateur d’initiatives. Il expérimente à tous les niveaux de nouvelles méthodes pour communiquer, animer et impliquer. Ces innovations peuvent servir les différents échelons du mouvement pour :
- valoriser la vie des équipes du local au national : identifier les besoins et les attentes de chacun passe par l’écoute puis le discernement.
- renforcer les liens entre les différents échelons du mouvement et diffuser ces innovations à tous les niveaux pour inspirer, donner envie.
- diffuser ces initiatives, dans le réseau du CMR et en dehors, en s’appuyant sur des outils de communication comme Internet.
- favoriser la création d’échelons régionaux CMR capables de porter des projets communs à plusieurs fédés.

Créer de nouvelles formes d’adhésion au mouvement

Si l’équipe reste le lieu de référence dans l’organisation du mouvement, l’adhésion peut prendre différentes formes, comme la participation à des temps forts qui interpellent la société et l’Eglise, l’abonnement aux revues, la disponibilité à un appel. Le CMR doit s’ouvrir à d’autres personnes qui gravitent autour du mouvement et qui ne l’ont pas encore rejoint. Pour eux, il faut être créatif et inventer des nouvelles formes d’adhésion et d’investissement en CMR que l’on n’a pas encore expérimenté aujourd’hui.

On adhère pour soi, avec d’autres, en participant à développer des temps forts, des formations, des actions, à mutualiser les différentes expériences et être source de propositions au service d’une pastorale locale et de la société.

Il nous appartient d’approfondir les liens, de développer les actions et la convivialité avec tous ceux qui s’investissent dans la démarche CMR, au sein ou en-dehors d’une vie d’équipe.

Renforcer nos partenariats pour être plus pertinents, efficaces, visibles et créer de meilleures ou de nouvelles dynamiques

En CMR nous devons exprimer notre identité :
- En lien avec les différents mouvements, d’Action catholique entre autres, et services d’Eglise, en menant des actions communes, que ce soit en équipe, en secteur ou en fédé, et par une ouverture à la dimension internationale. Nous devons parallèlement envisager une mutualisation de moyens à tous les niveaux
- Dans le cadre de partenariats plus spécifiques, en fonction de nos priorités et de nos engagements du moment (associations, syndicats…).
- Dans la communication de nos réalisations et de messages adressés aux médias.
- Élargir notre regard en nous informant et en partageant sur les questions qui interrogent notre société, l’Eglise, l’Action catholique ou le CMR. Nous appuyer pour cela sur des formations et expertises.

P.-S.

Extrait des orientations 2010-20 votées en Assemblée Générale (Congrès 2010-Pontarlier)


Chrétiens dans le Monde Rural - 9 rue du Général LECLERC - 91230 MONTGERON - Tél : 01.69.73.25.25 - Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0