Accueil


Accueil > Publications > Agir en Rural > Passeurs d’humanité

Agir N°53

Passeurs d’humanité

mardi 24 juin 2003, par Le tisserand

Acteurs de lien social à tout âge
La solidarité est essentielle pour une vie locale harmonieuse où les uns peuvent compter sur le soutien et la présence des autres. Illustrations de ces relations qui se tissent à la campagne.

Sagesse des vieux, richesse d’un peuple
Rendez-vous sous l’arbre à palabre où la culture africaine nous invite à revisiter la place des aînés dans notre société. Rôle des plus âgés, importance du conseil des sages, … " parce qu’un vieux assis voit plus loin qu’un jeune debout. "

Transmission : la concurrence des valeurs
Comment faire passer ce qui nous tient à cœur, ce qui paraît essentiel parmi tout ce qui nous a construit ? La transmission des valeurs est aujourd’hui une préoccupation forte des aînés. La force du témoignage d’un rescapé d’Auschwitz permet de transmettre le relais du combat pour la dignité humaine afin que de telles tragédies ne se reproduisent pas.

Vieillir n’est pas une maladie
Redonner tout son sens à la vieillesse, tel est l’enjeu des politiques qui doivent mener une réflexion à l’échelle des territoires locaux. Patrice Leclerc, responsable du programme Personnes âgées à la Fondation de France, propose un partenariat entre tous les acteurs d’un pays et tous les aspects de la vie politique et sociale.

Que serions-nous sans vous ?
Complémentarité, enrichissement mutuel : avec les aînés, les plus jeunes découvrent la sagesse de l’expérience, une disponibilité plus grande ; avec les jeunes les personnes âgées sont invitées à s’ouvrir à la nouveauté, à se laisser bousculer par la spontanéité. Initiatives tous azimuts qui traduisent le bonheur des relations intergénérationnelles.


Chrétiens dans le Monde Rural - 9 rue du Général LECLERC - 91230 MONTGERON - Tél : 01.69.73.25.25 - Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0